Profil d’acheteur

Profil d’acheteur – Signature électronique

Le profil d’acheteur est un site Internet, souvent appelé « plateforme », accessible en ligne, par l’intermédiaire du réseau internet, qui centralise les outils nécessaires à la dématérialisation des procédures de passation et les met à disposition des acheteurs et des opérateurs économiques.

Le site d’un acheteur ne peut être qualifié de profil d’acheteur que s’il offre l’accès à ces fonctionnalités.

Le référentiel général de sécurité (RGS) et le référentiel général d’interopérabilité (RGI) lui sont applicables.

Le profil d’acheteur doit être accessible à tous, au sens de l’article 47 de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Il doit respecter le Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA) Par exemple, pour les personnes mal voyantes, le site doit utiliser de forts contrastes de couleurs. Le RGAA permet de rendre progressivement accessible les informations fournies par ces services pour les trois canaux du web, de la télévision et de la téléphonie.

Fonctionnalités d’un profil d’acheteur

A minima, le profil d’acheteur doit permettre de :

  • mettre en ligne des avis de publicité ;
  • mettre en ligne des DCE ;
  • recevoir des candidatures et des offres électroniques de manière sécurisée et confidentielle (et notamment recevoir et traiter les documents signés électroniquement);
  • gérer les échanges d’information entre le pouvoir adjudicateur et les opérateurs économiques pendant la procédure de passation de marché.

Cette énumération n’est pas limitative. Par exemple, l’acheteur peut aussi développer d’autres fonctionnalités comme :

  • une passerelle permettant de publier les avis au Bulletin Officiel d’Annonces des Marchés Publics (BOAMP) ou au Journal Officiel de l’Union Européenne (JOUE) ;
  • un système d’alerte électronique pour avertir automatiquement les entreprises de l’ouverture de nouvelles procédures de passation ;
  • un suivi de l’activité des entreprises : par exemple, un registre de retraits des DCE ;
  • un module d’auto-formation ou un guide pour les entreprises ;
  • un espace d’entrainement pour permettre aux entreprises de simuler des réponses en ligne ;
  • une application logicielle de signature pour signer des fichiers hors connexion ;
  • un système de messagerie : par exemple, pour notifier le marché ;
  • un espace privatif sur la « plateforme », réservé à chaque entreprise, pour héberger leur dossier administratif virtuel ;
  • un module permettant un archivage pérenne des procédures ;
  • un module permettant de mettre en oeuvre un système d’acquisition dynamique ou des enchères.

Profil d’acheteur (Guide « très pratique » de la dématérialisation pour les entreprises)

Source : Guide "très pratique" de la dématérialisation des marchés publics pour les opérateurs économiques

E 1. Qu’est-ce qu’un profil d’acheteur ?

C’est une plateforme de dématérialisation permettant notamment aux acheteurs de mettre les documents de la consultation à disposition des opérateurs économiques par voie électronique et de réceptionner les documents transmis par les candidats et les soumissionnaires.

E 2. A quoi sert le profil d’acheteur ?

Concrètement il s’agit d’une plateforme conçue pour effectuer en ligne l’ensemble des actions relevant des procédures de marchés publics. Il garantit la sécurité et l’intégrité des échanges par horodatage et permet une traçabilité de tous les échanges.

E 3. Quel est l’intérêt d’effectuer l’ensemble des actions via le profil d’acheteur ?

Le profil d’acheteur est l’outil central de dématérialisation des procédures de passation des marchés. Il permet notamment aux entreprises de prendre connaissance des avis de publicité, de consulter les documents de la consultation, de candidater, de transmettre une offre, d’échanger des documents et des informations avec les acheteurs. Les échanges courants durant la procédure de passation (questions/réponses, lettres de rejet, notification, etc.) peuvent être faits en utilisant le profil d’acheteur. Il peut aussi être utilisé après la passation du marché.

Le profil d’acheteur garantit la sécurité, la confidentialité, l’intégrité et la traçabilité des échanges. L’utilisation de la plateforme simplifie les tâches incombant à l’entreprise : une partie de ces tâches est automatisée, la procédure est sécurisée par l’utilisation de l’horodatage, du chiffrement.

E 4. Où trouver les profils d’acheteurs ?

Si vous connaissez l’administration dont vous voulez consulter le profil d’acheteur, le plus simple est de vous rendre sur son site général, en général à la rubrique « marchés publics ».

Sinon, un moteur de recherche vous sera indispensable pour identifier le site hébergeant le profil d’acheteur. Le nom de l’administration suivi de profil d’acheteur permet généralement de trouver rapidement la bonne URL.

E 5. Combien y a-t-il de profils d’acheteurs ?

Plusieurs milliers d’administrations disposent d’un profil d’acheteur car il est déjà obligatoire pour les marchés dont le besoin estimé est d’un montant égal ou supérieur à 90 000 € HT ; au 1er octobre 2018, le seuil passe à 25 000 € HT. Il y aura donc plus de profils d’acheteur.

Les administrations centrales de l’Etat disposent d’un profil d’acheteur unique : Place. Ce n’est pas le cas des autres administrations, bien que des profils mutualisés existent.

Vous postulez à un marché d’une administration d’Etat ?

Retrouvez les marchés sur : la Plateforme des Achats de l’Etat (PLACE).

Vous postulez à un marché d’un autre acheteur (collectivités, établissements publics locaux, personnes morales de droit privé soumises à la commande publique….) ?

Les acheteurs doivent préciser dans leurs avis de publicité, le profil d’acheteur sur lequel vous devrez répondre.

Quelques exemples de structures de mutualisation :

  • Le syndicat mixte Mégalis Bretagne ;
  • Le GIP Territoire numérique Bourgogne-Franche-Comté ;
  • Le GIP Maximilien (Ile de France) ;
  • L ’association des marchés publics d ’Aquitaine ;
  • Manche numérique ;
  • Le SICTIAM (Provence-Alpes-Côte d’Azur)…

E 6. Dois-je m’identifier et m’authentifier sur les profils d’acheteurs ?

Si vous souhaitez seulement consulter les documents de la consultation, vous n’avez pas à vous identifier/authentifier pour accéder à ces documents, qui sont accessibles gratuitement et directement sur le profil d’acheteur. Toutefois, en vous identifiant, vous serez automatiquement informé des modifications éventuelles des documents ou informations.

Si vous souhaitez déposer une candidature ou une offre, vous devez vous identifier/authentifier.

E 7. Quelles sont les fonctionnalités minimales des  profils d’acheteurs ?

Le profil d’acheteur doit au minimum vous permettre d’effectuer les actions suivantes : consulter et télécharger les documents de la consultation, vous identifier et vous authentifier, déposer et conserver vos candidatures et vos offres, poser des questions et échanger avec les acheteurs.

Le service DUME est progressivement mis en œuvre sur les profils d’acheteur. L’utilisation du service DUME sur profil d’acheteur permettra de profiter de toutes les fonctionnalités du DUME, notamment de la mise en œuvre du principe du « Dites-le-nous-une-fois » grâce aux API disponibles sur les profils d’acheteur.

Le profil d’acheteur doit également offrir un service de messagerie afin de pouvoir échanger des documents ou poser des questions à l’acheteur. Ce service est similaire à un service de messagerie électronique classique. Il permet de publier les données essentielles des marchés passés par les acheteurs publics, très utiles pour les entreprises.

La liste de ces fonctionnalités minimales est fixée par l’arrêté du 14 avril 2017 relatif aux fonctionnalités et exigences minimales des profils d’acheteurs.

E 10. Dois-je utiliser d’autres plateformes/sites ou puis-je déposer ma candidature et mon offre sur le profil d’acheteur et y effectuer l’intégralité des démarches ?

Le grand avantage des profils d’acheteurs est de permettre la remise entièrement dématérialisée des candidatures et des offres.

Les profils d’acheteur proposant le DUME vous évitent également de fournir les attestations et certificats qui seront automatiquement transmis à l’acheteur. Toutes les attestations et tous les certificats ne bénéficient pas encore de cette fonctionnalité.

Lorsque vous souhaitez joindre des documents trop volumineux pour être déposés sur le profil, si l’acheteur l’autorise, vous pouvez les déposer sur un espace de stockage électronique. Cet espace doit assurer l’intégrité des données et la confidentialité des candidatures, des offres et des demandes de participation et garantir que l’acheteur ne prend connaissance de leur contenu qu’à l’expiration du délai prévu pour leur présentation .

E 18. Que faire si je rencontre un problème sur le profil d’acheteur ?

S’il y a urgence (heure limite de remise des plis proche) contacter l’assistance si vous rencontrez un problème technique ou votre service informatique. Attention : l’assistance peut prendre du temps à vous répondre. Anticipez !

Si vous avez des questions pour l’acheteur et qu’il n’y a pas d’urgence, vous pouvez utiliser la messagerie proposée par le profil d’acheteur pour poser vos questions.

E 19. Comment apprendre à utiliser le profil d’acheteur ?

Les profils d’acheteur doivent proposer un « site-école » (site test, parfois appelé « bac à sable ») afin que vous puissiez vous entrainer et tester votre poste. Cette fonctionnalité permet l’appropriation des règles et des modalités de fonctionnement des plateformes.

E 11. Et si mon offre arrive après l’heure limite ?

Respectez les délais de remise des candidatures et des offres : sinon, vous risquez l’exclusion de la consultation ! N’attendez-donc pas la dernière minute, faites-le la veille et prévoyez le temps nécessaire pour que votre réponse soit reçue dans les délais (c’est l’heure de la fin du téléchargement qui compte), surtout si vos fichiers sont volumineux et votre réseau à faible débit. La date et l’heure limite sont fixées dans l’avis de publicité ou les documents de consultation. En cas de difficulté, le profil acheteur dispose obligatoirement d’un support. Toutefois il peut ne pas être en mesure de répondre immédiatement à votre sollicitation.

Il peut être prudent d’anticiper un problème en envoyant une copie de sauvegarde au moins la veille de la clôture de la consultation, car cette copie doit arriver elle aussi avant cette clôture.

E 15. Quelles vérifications faire avant de déposer mes plis ?

Assurez-vous que votre poste de travail répond aux prérequis techniques nécessaires. Les profils d’acheteurs doivent indiquer les conditions minimales que doit remplir votre poste pour répondre à une consultation. Consultez votre service informatique quelques jours en amont, par exemple lors d’une simulation de dépôt, afin de parer aux éventuelles difficultés avant la date limite de remise des plis.

N’oubliez pas de tester le dépôt d’une candidature et d’une offre. Les profils d’acheteurs proposent des espaces « bac à sable » qui permettent de répondre de façon factice à une consultation. Vous pourrez alors vérifier que votre poste permet l’envoi de votre candidature et de votre offre.

E 16. Quelle règle appliquer pour le nom des fichiers à envoyer ?

La dénomination des documents de votre candidature et de votre offre est importante : elle doit être la plus simple possible pour permettre à l’acheteur d’identifier le fichier sans devoir l’ouvrir. L’acheteur peut imposer des règles de nommage des fichiers. Vérifier ce que prévoient les documents de consultation.

E 17. Que faire si je me trouve dans une zone sans Internet (zone blanche) ou si mon débit est très limité ?

Les zones dites blanches, ni couvertes par le haut débit ni couvertes par la 4G, se réduisent de plus en plus. Parfois, la défaillance ou l’absence de haut débit peut être compensée par une liaison 4G. A défaut, vous devrez vous déplacer dans une zone couverte par internet.

Si vous ne disposez que d’un débit limité, il est recommandé d’anticiper le plus possible le dépôt du pli. Par ailleurs, il faut limiter l’envoi de fichiers lourds (pdf, photos, …) qui pourrait retarder l’arrivée complète du pli, voire le faire arriver après la clôture de la consultation, le rendant donc irrecevable.

Si votre entreprise est située en zone blanche, l’envoi d’une copie de sauvegarde s’avère une bonne précaution. Cette dernière peut être transmise sur support physique électronique (clé USB par exemple). Cette copie doit être placée dans un pli scellé comportant la mention «copie de sauvegarde» ainsi que l’intitulé de la consultation. Elle est envoyée par la Poste ou déposée en main propre chez l’acheteur, contre récépissé. Enfin, elle doit parvenir avant l’heure limite de remise des plis.


Textes

Arrêté du 14 avril 2017 relatif aux fonctionnalités et exigences minimales des profils d’acheteurs – NOR: ECFM1637253A

Arrêté du 14 avril 2017 relatif aux données essentielles dans la commande publique – NOR: ECFM1637256A